L'association créée par Edgar Cayce
Edgar Cayce's A.R.E.
  L'association créée par Edgar Cayce : A.R.E. 
  Association for Research and Enlightenment, Inc
.

  
Résumé de la vie d'Edgar Cayce

    Edgar Cayce manifesta d'exceptionnelles facultés paranormales. Il est connu principalement grâce à deux biographies : « Il est un fleuve », de Thomas Sugrue (« There is a River », 1943) ; et « Le prophète : Pronostics en transe », de Jess Stearn (« The Sleeping Prophet », 1967). Plusieurs centaines de livres ont été écrits sur sa vie et sur son œuvre.

    Edgar Cayce naquit aux États-Unis le 18 mars 1877, dans une ferme de l'État du Kentucky voisine de Hopkinsville. Dès son enfance, il fit preuve de pouvoirs psychiques peu communs. À l'âge de treize ans, un ange lui apparut et lui demanda quel était son plus cher désir. Edgar répondit qu'il aimerait assister les autres, en particulier les enfants malades. Cet événement le marqua profondément. Peu après, il se rendit compte qu'il pouvait mémoriser ses manuels scolaires en dormant quelques instants la tête appuyée dessus. Cette qualité s'évanouit avec le temps. Afin d'aider ses parents à élever ses quatre sœurs, toutes plus jeunes que lui, il quitta l'école à seize ans et entra dans la vie active.

    Au tout début du vingtième siècle, Edgar Cayce était voyageur de commerce lorsqu'il devint aphone après avoir absorbé un sédatif. Médecins et spécialistes se révélèrent impuissants à le guérir. Incapable de s'exprimer autrement que par un murmure, il dut changer d'occupation. On lui proposa une place d'apprenti dans un studio photographique. Quelques mois plus tard, un hypnotiseur ambulant de passage à Hopkinsville réussit à le faire parler normalement sous hypnose ; mais dès qu'il l'éveilla, l'effet disparut. L'expérience fut ensuite reprise de manière différente. Edgar entra lui-même dans un état similaire à celui qui lui permettait de mémoriser ses livres de classe dans son adolescence. Quand il fut endormi, on lui demanda de se prononcer sur la cause de son mal et la façon d'y remédier. Edgar donna des instructions précises, grâce auxquelles il recouvra la voix. À cette date, le 31 mars 1901, il avait effectué sa première « lecture » psychique.

    On s'aperçut très vite qu'une fois plongé dans un sommeil auto-hypnotique, Cayce n'avait besoin que du nom d'une personne et de l'adresse où elle se trouvait pour décrire sans erreur son état de santé, recommander un traitement et répondre aux questions la concernant.

    En octobre 1910, le journal The New York Times publia un long article intitulé : « Un homme inculte devient médecin sous hypnose. » Des gens de tout le pays commencèrent à réclamer l'aide d'Edgar Cayce. Alors photographe professionnel, celui-ci se mit à donner quotidiennement des lectures sur des problèmes médicaux. Il aspira à monter un hôpital où un personnel compétent appliquerait les traitements prescrits dans les lectures.

    Au fil des ans, Cayce découvrit qu'il pouvait en fait disserter sur n'importe quel sujet. À partir de 1923, il réalisa des lectures, non plus sur le seul corps physique, mais aussi sur l'esprit et l'âme. L'information transmise se diversifia considérablement. Elle aborda les principes mentaux et spirituels, le concept de la réincarnation, l'existence après la mort, l'interprétation des rêves, la perception extrasensorielle, l'histoire de la Création, les civilisations anciennes, les religions du monde, les aspects inconnus de la vie de Jésus, les prophéties, et bien davantage.

    De plus en plus sollicité, Cayce abandonna son studio photographique afin de se consacrer entièrement aux lectures et de rechercher des investisseurs pour la construction de l'hôpital. En 1925, Edgar et sa famille s'installèrent à Virginia Beach, en Virginie, où un agent de change new-yorkais avait accepté de financer le projet. L'hôpital, inauguré en novembre 1928, fonctionna jusqu'en février 1931. Il dut fermer par manque de ressources financières, à la suite du grand krach de 1929.

    En juin 1931, l'A.R.E. (Association for Research and Enlightenment, Inc.) fut fondée. Elle se concentra essentiellement sur la médecine holistique, la réincarnation, les rêves, les phénomènes psychiques et la croissance spirituelle.

    Durant la seconde guerre mondiale, Edgar Cayce recevait de pleins sacs de courrier. Pour tenter de répondre aux requêtes, il porta le nombre de lectures journalières à six. Il tomba d'épuisement au printemps 1944. Lorsqu'il décéda, le 3 janvier 1945, il laissa plus de quatorze mille lectures. Celles-ci représentent l'ensemble le plus considérable de documents psychiques ayant une même provenance.

    Presque toutes les questions imaginables au cours de la première moitié du vingtième siècle furent évoquées dans les lectures de Cayce. De nos jours, cette information continue à aider et à inspirer d'innombrables personnes dans le monde.

Retour

 

® A.R.E., 2002 Inc. All rights reserved. Edgar Cayce Readings © 1971, 1993, 1994, 1995, 1996 by the Edgar Cayce Foundation.